Bangkok, l’armée rentre en scène

THAILANDE, crise politique : l’armée rentre en scène discrètement.

(les tensions se calment…)

De Philippe Plénacoste (www.gavroche-thailande.com)

Avenue Ratchadamri, ce matin, des militaires sont positionnés à proximité du quartier général de la police (M.C./Gavroche)
Avenue Ratchadamri, ce matin, des militaires sont positionnés à proximité du quartier général de la police (M.C./Gavroche)

La loi martiale a été déclarée depuis ce matin dans tout le pays. L’armée prend le contrôle des opérations de sécurité alors que la tension était montée d’un cran à Bangkok entre opposants et sympathisants au gouvernement intérimaire qui reste en place. Une opération destinée avant tout à diminuer le risque de violence et rassurer la population (et les touristes), pour un temps.

Les Thaïlandais se sont réveillés ce matin avec une nouvelle qui n’a pas vraiment surpris beaucoup de monde, voire même rassurée : l’imposition de la loi martiale sur l’ensemble du territoire par le général Prayuth, chef des armées, diffusée sur toutes les chaînes de télévision.

Dans le quartier des affaires de la capitale thaïlandaise, à l’heure de pointe ce matin, rien n’avait pourtant changé : comme chaque jour, transports en commun et rues étaient bondés, chacun se rendant à son travail ou à l’école sans se soucier de la présence de militaires, d’ailleurs invisibles.

Car ni blindés, ni troupes n’ont été déployés dans les rues cette nuit après l’annonce à 3 heures du matin de la loi martiale. Seuls quelques lieux stratégiques, comme les chaînes de télévision, étaient gardés par des militaires en tenue de combat et armés.

Devant le siège de la police, sur Rama I, trois jeeps équipées de fusils mitrailleurs attiraient la curiosité des passants qui se prenaient en photo pour alimenter les réseaux sociaux. Un butin d’images bien maigre pour la presse étrangère également sur le pied de guerre et qui se demandait, elle, comment alimenter les rédactions…

Dans le quartier de Ratchadamnoen, autour du Monument de la Démocratie et du Palais du gouvernement, investi par les opposants anti-gouvernementaux du PDRC emmenés par Suthep Thaugsuban, aucun barrage, ni la moindre présence militaire…

Avec leurs treillis noirs, leurs fausses Ray-Ban, leurs tatouages sur une peau tannée par le soleil du Sud d’où la plupart sont originaires, les gardes du PDRC, cible d’attaques à main armée régulières, semblaient bien plus détendus que d’habitude et levaient à peine le nez lors du passage des barrages.

A l’intérieur du village où des milliers d’irréductibles campent dans les rues depuis plus de six mois, chacun vaquait tranquillement à ses occupations, les uns jouant au makruk, le jeu d’échecs thaïlandais, les autres préparant le premier repas de la journée ou sortant des douches mobiles installées sur les trottoirs.

Près du siège des Nations Unies, quartier général des gardes du PDRC, on regardait d’un œil un écran de télévision où Abhisit, leader du parti d’opposition Démocrate, soutien politique et financier du mouvement, commentait la situation.

En face du Palais du gouvernement, là où Suthep, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour insurrection avec une trentaine d’autres leaders du mouvement, s’est installé avec la bénédiction des militaires, tout était calme et rien ne laissait transpirer une quelconque tension.

Coup d’Etat ou pas coup d’Etat ?

Depuis ce matin, les commentaires et « analyses » sur les réseaux sociaux tournent autour de la même question : le contrôle des opérations de sécurité par l’armée est-il l’antichambre d’un coup d’Etat miliaire ?

Si on ne peut pas l’affirmer avec certitude, tellement les acteurs de ce conflit nous ont habitués à un jeu de dupe, il semble que non. Du moins pas dans le sens « militaire » du terme.

Festival Bun Luang et Phi Ta Khon 2014

Programme du Festival Bun Luang et Phi Ta Khon 2014

Chaque année en I-San, la commune de Dansai dans la province de Loei organise le festival Phi Ta Khon, une cérémonie traditionnelle unique transmise de génération en génération. Cette année, les festivités se dérouleront du 27 au 29 juin.
Phi Ta Khon fait partie du Festival Bun Luang qui est la fête locale la plus importante de la région. Durant celle-ci, les habitants de Dansai célèbre le quatrième mois lunaire (fête de Bun Phra Wet) et le sixième (fête de Bun Bang Fai, plus connue comme le festival des fusées).
Bun Phra Wet est une cérémonie religieuse pendant laquelle on se rassemble pour écouter pas moins de treize sermons bouddhistes. Bun Bang Fai est organisée pour vénérer et satisfaire les esprits protecteurs du village et pour s’assurer que les pluies soient abondantes pour la saison agricole à venir.
Les parades de jeunes hommes déguisés représentant les Phi Ta Khon (les esprits) défilent autour de Dansai afin de créer une atmosphère joviale. Cachés par des masques immenses et revêtus de costumes de tissus rayés et colorés, ils portent également des cloches en bois (mak-ka-lang) accrochées à leur cou ou autour de leur taille pour faire du bruit lorsqu’ils se déplacent et dansent. Certains d’entre eux ont aussi une arme symbolique représentant un pénis surdimensionné sculpté dans du bois tendre et orné d’une éclaboussure de peinture rouge sur la pointe. Les personnages portant ces phallus font plein de pitreries pour amuser la foule.

Le masque de Phi Ta Khon se compose de trois éléments principaux. Le chapeau est constitué d’un « huad » (récipient de bambou tressé traditionnellement utilisé pour cuire du riz gluant à la vapeur) plié pour s’adapter à la tête. La face est fabriquée à partir de feuilles de noix de coco avec de petites ouvertures pour les yeux. Le nez est en bois tendre. Parfois, deux cornes formées de lobes de noix de coco séchées sont également ajoutées. Tous ces différents éléments sont reliés entre eux avant que le masque soit minutieusement peint. Enfin, du tissu est cousu et collé afin d’en couvrir la partie arrière.

Ces festivités extrêmement populaires qui mêlent célébrations païennes et bouddhiques sont hautes en couleurs.

Déroulement du Festival Bun Luang et Phi Ta Khon 2014

27 juin
04h00 – Invocation de Phra Upakut : procession du Temple Phon Chai jusqu’à la rivière Mun et Sork.
06h00 – Offrandes de nourriture aux moines au temple Phon Chai.
08h30 – Ba- Si (invocation des esprits). Cérémonie à la Maison de Jao Pho Kuan.
10h00 – Cérémonie culturelle au temple Phon Chai. Rassemblement pour la procession Phi Ta Khon et compétitions entre les groupes défilant rue Keaw Asa.
11h00 – Performances sur scène devant l’Office de la commune de Dansai.

28 juin
10h00 – Grande cérémonie d’ouverture présidée par le Gouverneur de Loei devant l’Office de la commune de Dansai. Toutes les parades circulent de l’Office de la commune vers le temple Phon Chai.
13h00 – Performances sur scène devant l’Office de la commune de Dansai. Compétition de Phi Ta Khon.
15h00 – Ba-Si (invocation des esprits) à la Maison de Jao Pho Kuan.
15h30 – Défilé de Phra Wet conduit par Chao Pho Kuan et Chao Mae Nang Tien vers le temple Phon Chai pour obtenir des mérites puis tir de fusées en bambou. Cérémonie de retrait du masque Phi Ta Khon au quai Wang Wern, Temple Phon Chai.
19h00 – Sermons bouddhistes au temple Phon Chai.

29 juin
04h00 – Récitation des 13 sermons bouddhistes consécutifs au temple Phon Chai. Parade de tout les villages de la commune de Dansai.

PhiTaKhon Festival

Ordination de moines à dos d’éléphants

Les 7 et 8 juin 2014, Parade d’ordination de moines à dos d’éléphants à Surin

Ban Ta Klang dans la province de Surin est le plus grand village d’éléphants de Thaïlande. Ici, les gens parlent la langue Kui et ont conservé de belles traditions comme la procession d’ordination de moines à dos d’éléphants qui remonte à plus de 200 ans et se tientaux 13ème et 14ème jours de la lune croissante du sixième mois lunaire (soit cette année les 7 et 8 juin).
Les Kui organisent une cérémonie d’ordination pour leurs fils qui ont atteint l’âge de 20 ans et croient que celle-ci leur apportera chance et fortune si le trajet des moines à dos d’éléphants est accompagné par au moins 1000 personnes dans une grande procession.
La cérémonie du rasage des têtes des novices a lieu le 13ème jour au Wat Chaeng Sawang et le 14ème jour la parade d’ordination à dos d’éléphants réunit une centaine de pachydermes qui se rendent du Wat Chaeng Sawang à Don Buat (Talu Palace) en traversant la rivière Moon.
Cette belle tradition livre un spectacle inoubliable.

Ordination parade elephant

Festival des Bougies à Ubon Ratchathani

Du 11 au 21 juillet, Festival des Bougies à Ubon Ratchathani

Chaque année, Ubon Ratchathani accueille le Festival des Bougies pour marquer le début du carême bouddhique. Cette fête montre l’attachement de la population aux traditions ainsi que ses compétences en sculpture de bougies magnifiques. Le Carême bouddhique dure trois mois durant lesquels les moines confinés dans leurs temples se consacrent à l’étude des textes, la méditation et la prière. A l’origine, ils recevaient de nombreux dons en nourriture mais aussi en bougies car il est dit que leur lumière fournit une « plus grande clarté » physique et spirituelle. Au fil du temps, les gens ont commencé à sculpter les bougies et sous le règne du Roi Rama V, le Festival des Bougies et sa compétition pour élire la plus belle d’entre elles est né.
Aujourd’hui, il permet toujours d’admirer un fantastique defilé de chars ornés de bougies en cire d’abeille finement sculptées et des artistes venus du monde entier participent à un grand concours international de sculpture sur cire.
Des spectacles culturels et un son et lumière sont aussi inscrits au programme de cette belle fête qui se déroulera cette année du 11 au 21 juillet.

Festival des bougies a Ubon Ratchatani

Votre réponse sur Tripadvisor

Je me suis permis de publier dans notre blog cet email écrit par nos hotes suite à ma réponse sur Tripadvisor car ce message nous a touché à nous aussi.

Merci.

Je le copie dans son integralité ci dessous:

Bonjour Xavier, bonjour Nathalie!

Nous venons de prendre connaissance de votre réponse sur Tripadvisor et nous
en sommes très touchés!
Il est vrai que nous aurions pu noter dans tripadvisor bien d’autres choses,
mais on est allés à l’essentiel, c’est-à-dire un très bon moment avec vous,
chez vous! Je crois qu’on ne peut plus rien rajouter hormis si on refait une
annonce!
L’anniversaire de Nico dans ce restaurant superbe est un des très bons
moments de notre voyage, c’était succulent, imprévu, et une bien bonne
soirée en votre compagnie!
On a apprécié aussi les cours de cuisine, la patience de vos salariés, le
vin, le petit bar qui permet de discuter, rire, jouer, sans gêner les
voisins, le gardien qui veille sur la porte (fermée) toute la nuit, votre
fille Sophia qui a presque le même prénom que le mien (Sophie) et qui est
adorable comme tout… bref, il est certain qu’on recommandera votre
guesthouse, ce que l’on a d’ailleurs déjà fait à Ayutthaya où on a rencontré
des français et a qui on a vivement conseillé de passer chez vous.

Alors, encore merci! C’est sur que si nous revenons en Thaïlande, on fera un
petit tour par chez vous!
Continuez bien votre parcours…

Sophie, Pat, Nico, Yileite et les enfants.
(Sopat de Tripadvisor)

PS: Ci-joint quelques photos!

Tripadvisor cool guesthouse Tripadvisor cool guesthouse Tripadvisor cool guesthouse Tripadvisor cool guesthouse

La crise politique n’empêche pas le tourisme

Reproduit du site  Thailande-FR que nous vous recommendons.
Alors que les manifestations se déroulaient de manière plutôt pacifique à Bangkok  ces derniers jours, deux explosions sont venues perturber le mouvement.

En l’espace de trois jours, la situation est en effet devenue plus tendue, bien que le reste du pays soit toujours épargné de tout conflit.

Certains hésitent à annuler leurs prochaines visites en Thaïlande.

Les inquiétudes commencent à se faire sentir suite aux récentes explosions de grenades contre les opposants au gouvernement, allant même jusqu’à pousser certains à annuler leurs vacances en Thaïlande. Ce qu’il faut savoir, c’est que la Thaïlande ne se résume pas qu’à Bangkok uniquement.

Les perspectives du tourisme dans les principales destinations hors Bangkok, telles que Phuket et Chiang Mai, restent très satisfaisantes même si l’impasse politique actuelle a une influence perceptible à Bangkok, selon un article publié ce matin dans le Bangkok Post

Or, les opposants au gouvernement (une coalition assez disparates de mouvements qui se rejoignent pour demander la démission du Premier ministre), qui ont pris d’assaut certains lieux de la capitale ne sont pas déployés dans le reste du pays.

En se tenant à l’écart de ces lieux de rassemblement, il n’y a donc aucun risque pour les voyageurs. Le site du ministère des affaires étrangères répertorie d’ailleurs les lieux occupés par les manifestants qui sont donc à éviter.

Si vous comptez visiter le reste de la Thaïlande, aucun problème ! Tous les lieux touristiques –ou non d’ailleurs- sont coupés de ce climat de tensions. A peine sortis de Bangkok, on en oublie déjà qu’il y a une crise politique dans le pays. Il faut savoir que la Thaïlande vit énormément du tourisme, et ce n’est donc nullement dans l’intérêt du pays de perdre des points sur cet aspect économique.

Les aéroports ne sont pas ciblés par les manifestants

Aucun blocage des aéroports de Bangkok, ou des provinces, n’a d’ailleurs été prévu, vous pourrez donc arriver et repartir sans aucun souci. Il est tout de même préférable de prévoir une marge un peu plus large pour se rendre aux aéroports de Bangkok à cause des embouteillages causés par le blocage de certains axes de la ville.

Il est d’ailleurs très facile de voyager en Thaïlande, qui est l’un des pays d’Asie attirant le plus de touristes. Si vous prévoyez de suivre les sentiers battus lors de votre voyage, vous ne rencontrerez aucun problème. Vous n’aurez même pas besoin de chercher par vous-même comment aller d’un endroit à l’autre. Des agences de tourisme regorgent dans les quartiers touristiques pour vous proposer des transferts d’un lieu à un autre. Attention toutefois aux arnaques comme il en existe partout.

Pour les routards qui préféreraient s’éloigner des sites touristiques, c’est aussi facile, car les réseaux de transports sont plutôt bien développés. Que ce soit en train, bus ou taxi, vous pourrez vous rendre à peu près partout où vous le souhaitez, et ce, sans danger.

Les derniers chiffres du tourisme se veulent d’ailleurs très rassurants puisque le royaume a enregistré son record en 2013 grâce aux 26,7 millions de visiteurs qui se sont rendus en Thaïlande. Preuve que malgré la situation actuelle difficile, le royaume continue d’attirer de plus en plus de voyageurs.
En savoir plus sur http://www.thailande-fr.com/actu/27974-la-crise-politique-nempeche-pas-le-tourisme

Conseil de prudence de l’ambassade de France en Thailande

Conseils de prudence (07/01/2014)

Depuis le lundi 5 janvier 2014, l’opposition anti-gouvernementale organise des marches de protestation dans le centre de Bangkok, ainsi que des actions de mobilisation en province. Ces opérations visent à préparer la paralysie du centre de la capitale thaïlandaise à partir du lundi 13 janvier, théoriquement jusqu’à la démission du Gouvernement.

Les vingt points de rassemblement annoncés, à ce jour, sont les suivants :
- le carrefour d’Uruphong (quartier ministériel)
- le carrefour de Charoenpol (avenue Rama IV)
- le quartier de Hua Lamphong (avenue Rama IV, où se trouve la gare de Bangkok)
- le quartier de Bang Rak (où se trouve l’Ambassade)
- le quartier de Silom (où se trouve le centre commercial Central Silom – Rama IV)
- le quartier de Sam Yan (avenue Rama IV)
- le carrefour de Phaya Thai
- le quartier de Ratchatewi (avenue Petchaburi)
- la place du monument de la Victoire (Victory Monument)
- la place du Siam (Siam Square – avenue Rama I)
- le carrefour de 5 voies de Lat Phrao
- le quartier de Din Daeng
- le quartier de Pratunam
- le carrefour de Ratchaprasong
- le parc Lumpini
- la rue Klong Toei
- le carrefour d’Asok (où se trouve le centre commercial Terminal 21),
- l’avenue Ratchadamnoen (quartier ministériel)
- le carrefour de Phetchaburi
- l’avenue Yaowarat (dans le quartier chinois).

Les rassemblements se concentreraient d’abord dans sept parties de la ville : Pathumwan (où se situe Bangkok Art and Culture Center), Ratchaprasong, Lumpini, Asok, Monument de la Victoire, Lat Phrao et Chaeng Wattana. Des marches seraient aussi organisées, notamment dans le quartier de Thon Buri.

Ces points recouvrent l’étendue des quartiers commercial et financier de Bangkok (à partir des avenues de Petchaburi et de Rama I sur laquelle se trouvent les grands centres commerciaux de la capitale – Siam Paragon, Central World, MBK…), ainsi que ceux de Bang Rak, China Town et du quartier ministériel (avenue de Ratchadamnoen).

Les organisateurs de ce mouvement affirment qu’ils n’ont pas l’intention d’entraver les transports en commun (bus, BTS et métro) ou de bloquer les aéroports. Il convient néanmoins de tenir compte de probables difficultés de circulation et donc d’anticiper tout déplacement dans la ville, notamment vers les aéroports, en se ménageant une marge de temps confortable.

Il est impératif d’éviter tout rassemblement et toute manifestation qui pourraient dégénérer et devenir violents.

publié sue le site de l’ambassade de France en Thailande le 7 janvier 2014
Carte des transports publics de Bangkok

Carte des transports publics de Bangkok

Remerciements

Vos personnels ne sont pas seulement aimables, accueillantes , souriantes ….elles sont surtout efficaces et compétentes ….nous tenons a vous témoigner nos remerciements a ces deux charmantes jeunes femmes….
Cordialement, Christian Chauveau

Remerciements a Cool Guesthouse Chiang Mai

A notre tour nous vous remercions, Kai et Bobbie se sont fait un plaisir de vous recevoir et de vous servir.

emeutes bangkok 2013 et manifestations

Les sites d’attractions touristiques ne sont pas vraiment touchés par les manifestations politiques. Ces émeutes ont lieu actuellement à Bangkok et dans certaines provinces de Thaïlande (Sud) et sont localisees dans des endroits tres précis.

Voici le message de l’Ambassade de France concernant les émeutes Bangkok 2013

Chers compatriotes,

1)      Compte tenu de la poursuite d’une situation instable à Bangkok, il vous est formellement recommandé d’être prudents dans vos déplacements et d’éviter impérativement tout rassemblement ou manifestation, notamment à proximité :

–          du siège de la « Metropolitan Police » près de Phitsanulok Road et de Rama V

–          de la « Government House » (siège des bureaux du Premier ministre)  à proximité de Phitsanulok Road et de Rama V

–          du siège de la « Royal Thai Police sur Rama I et Henri Dunand Road

2)     En raison du non fonctionnement du siège de l’administration sur Chaeng wattana Road, un bureau de l’immigration temporaire, a été ouvert, jusqu’à nouvel avis, à l’adresse suivante :

l’Imperial World Ladprao, 5ème A étage, Soi Ladprao 81-83, Ladprao Road,
Klongjaokunsingh,
Wangthonglang, Bangkok 10310

Ambassade de France

Fin du message

A Chiang Mai et dans le Nord du pays tout est calme au 3 décembre 2013.

Adresse de l’ambassade de France à Bangkok :

Tour CAT, 23 ème étage
Charoenkrung Road
Bangrak, Bangkok 10500
Tél : [66] (0)26 57 51 00 / (0)26 27 21 00

Emeutes bangkok 2013 et manifestations, plus d’informations:

http://www.youtube.com/watch?v=PEV5OUQ9ayo&feature=youtube_gdata_player

Thaïlande La police anti-émeute protège l’accès au ministère de l’Education. En lutte contre l’ex-premier ministre Thaksin Shinawatra les manifestants qui réclament le départ de l’exécutif ont accentué leur pression en assiégeant plusieurs ministères le 26 novembre 2013 à Bangkok. Sur ces photos prises aux alentours de midi.… Thaïlande La police anti-émeute protège l’accès au ministère de l’Education (Citizenside)

Nouvelle flambée de violence à Bangkok. Plus de trois ans après les émeutes du printemps 2010 le spectre de la violence politique hante à nouveau la capitale thaïlandaise alors que jusqu’à présent les manifestations de l’opposition Démocrate étaient restées pacifiques. Mais cette fois le.… Nouvelle flambée de violence à Bangkok (thailande-fr.com)

La Course des Champions 2013 annulée. Les émeutes qui ont lieu à Bangkok en ce moment ont contraint les organisateurs à annuler cette édition 2013. Comme l’an dernier la Course des Champions devait se dérouler dans le stade Rajamangala de Bangkok en Thaïlande les 14 15 et 16… La Course des Champions 2013 annulée (Caradisiac.com)

Thaïlande les visages de la révolte. Par SERVANE VIGUIER: Un moine bouddhiste thaïlandais enfile un masque à gaz alors que la police anti-émeute utilisent des canons à eau et des gaz lacrymogènes sur les manifestants qui exige la démission de Shinawatra. Des manifestants envahissent le siège de l’armée. Thaïlande: des manifestants pénètrent dans le QG de l’armée royale à Bangkok Thaïlande les visages de la révolte (Le Figaro)

Au moins 55 hospitalisé à la suite du gaz lacrymogène à Bangkok