Conseil de prudence de l’ambassade de France en Thailande

Conseils de prudence (07/01/2014)

Depuis le lundi 5 janvier 2014, l’opposition anti-gouvernementale organise des marches de protestation dans le centre de Bangkok, ainsi que des actions de mobilisation en province. Ces opérations visent à préparer la paralysie du centre de la capitale thaïlandaise à partir du lundi 13 janvier, théoriquement jusqu’à la démission du Gouvernement.

Les vingt points de rassemblement annoncés, à ce jour, sont les suivants :
- le carrefour d’Uruphong (quartier ministériel)
- le carrefour de Charoenpol (avenue Rama IV)
- le quartier de Hua Lamphong (avenue Rama IV, où se trouve la gare de Bangkok)
- le quartier de Bang Rak (où se trouve l’Ambassade)
- le quartier de Silom (où se trouve le centre commercial Central Silom – Rama IV)
- le quartier de Sam Yan (avenue Rama IV)
- le carrefour de Phaya Thai
- le quartier de Ratchatewi (avenue Petchaburi)
- la place du monument de la Victoire (Victory Monument)
- la place du Siam (Siam Square – avenue Rama I)
- le carrefour de 5 voies de Lat Phrao
- le quartier de Din Daeng
- le quartier de Pratunam
- le carrefour de Ratchaprasong
- le parc Lumpini
- la rue Klong Toei
- le carrefour d’Asok (où se trouve le centre commercial Terminal 21),
- l’avenue Ratchadamnoen (quartier ministériel)
- le carrefour de Phetchaburi
- l’avenue Yaowarat (dans le quartier chinois).

Les rassemblements se concentreraient d’abord dans sept parties de la ville : Pathumwan (où se situe Bangkok Art and Culture Center), Ratchaprasong, Lumpini, Asok, Monument de la Victoire, Lat Phrao et Chaeng Wattana. Des marches seraient aussi organisées, notamment dans le quartier de Thon Buri.

Ces points recouvrent l’étendue des quartiers commercial et financier de Bangkok (à partir des avenues de Petchaburi et de Rama I sur laquelle se trouvent les grands centres commerciaux de la capitale – Siam Paragon, Central World, MBK…), ainsi que ceux de Bang Rak, China Town et du quartier ministériel (avenue de Ratchadamnoen).

Les organisateurs de ce mouvement affirment qu’ils n’ont pas l’intention d’entraver les transports en commun (bus, BTS et métro) ou de bloquer les aéroports. Il convient néanmoins de tenir compte de probables difficultés de circulation et donc d’anticiper tout déplacement dans la ville, notamment vers les aéroports, en se ménageant une marge de temps confortable.

Il est impératif d’éviter tout rassemblement et toute manifestation qui pourraient dégénérer et devenir violents.

publié sue le site de l’ambassade de France en Thailande le 7 janvier 2014
Carte des transports publics de Bangkok

Carte des transports publics de Bangkok